Une ère nouvelle dans la promotion et la protection des droits de la personne ?