Environemental issuesDominican sister walking amidst the aftermath of a bomb attack in IraqDominican friar in Columbia talking to womanFlags at the United NationsThe rights of Indigenous people

Developing a sense of human responsibility for a healthy environment

Promoting freedom of religion.

Dominican sister after an anti-Christian bombing in Iraq.

Fighting extreme poverty

Dominican friar working at community development in Columbia

Preaching to the Nations

Dominicans for Justice and Peace (Order of Preachers), in Special ECOSOC consultative status with the United Nations

Dominican friar working with the Indigenous communities in the jungles of Peru

From Facebook:

 

Intervention écrite des Dominicains sur le droit à l'éducation des enfants vivant ou travaillant dans la rue

Bien qu'il soit difficile de procéder à une estimation exacte du nombre d'enfants travaillant et / ou vivant dans la rue à travers le monde, les estimations de l'UNICEF considèrent qu'environ 100 millions d'enfants voient leurs droits constamment violés, particulièrement en matière de droit à l'éducation sans prise de conscience suffisante de la part de la société ou des autorités publiques.

Egalité de chances dans l’éducation : le besoin d’une approche basée sur les droits

L’égalité des chances : un sujet de la plus haute importance pour la pleine mise en œuvre du droit à l’éducation. La famille Dominicaine, en charge de nombreuses institutions éducatives de l'éducation de base jusqu'aux études supérieures défend le développement de politiques basées sur le droit et plaçant l'enfant au centre du dispositif.

Le droit a l’éducation des enfants vivant et/ou travaillant dans la rue

Le droit a l’éducation des enfants vivant et/ou travaillant dans la rue** Même s’il est difficile de déterminer le nombre exact d’enfants vivant et/ou travaillant dans la rue dans le monde, selon les estimations de l’UNICEF, ils représentent environ 100 millions d’enfants dont les droits fondamentaux sont constamment violés. En particulier, parmi ceux-ci le droit à l’éducation reste celui qui leur est dénié de manière presque systématique, sans que ne soit observée de réelle prise de conscience en la matière, ni de volonté d’intervention efficace des autorités publiques.

Pages

Subscribe to Dominicans for Justice and Peace RSS