Vers un traité interdisant les transferts d'armes en cas de violation des droits de l'homme

ARMES ET DROITS DE L'HOMME

 "Il faut adopter un traité qui interdise le transfert d'armes lorsqu'il y a violation des droits de l'homme ou du droit humanitaire", a déclaré Mgr.Francis Chullikatt, Observateur permanent du Saint-Siège aux Nations Unies (NY), au cours de la Conférence finale de l'ONU sur le Traité sur le commerce des armes, qui a lieu jusqu'au 28 mars à New-York. Dans son intervention, le nonce a invité les délégations des différents pays à travailler ensemble de façon consensuelle pour donner vie à un traité historique qui contrôle le commerce international des armes. Il a rappelé que depuis le début des négociations le Saint-Siège a sollicité "un traité sur le commerce des armes fort, efficace et crédible qui ait un impact réel et durable chez tous les peuples qui souhaitent vivre dans un monde plus sûr et protégé".

Responsible Juvenile Justice : Dominicans calls the UN and Member States to take action

The administration of juvenile justice in many countries faces various challenges, including punitive approach negative impacts as well as lack of quantitative and qualitative indicators to measure, evaluate and monitor progress made. Dominicans call the UN and Member States to take action.

Update of Human Rights in Sri Lanka : Follow up of the UPR process

Togather with several other faith based organizations, the Dominican Délégation to the United Nations expresses its views on four key human rights issues in Sri Lanka: 1) Internally Displaced Persons (IDPs); 2) Peace and Reconciliation; 3) the Rights of the child; 4) Persons with disabilities.

(see attachment for full statement)

Le "ministre des affaires étrangères" du Saint Siège prend la parole au Conseil des Droits de l'Homme de l'ONU

For the first time, the "Minister of Foreign affairs" of the Holy See speaks at the UN Human RIghts Council recalling the Church's commitment to the implementation of fundamental and universal Human Rights worldwide. In his statement, Mgr. Dominique Mamberti recalled the need for the States and people of good will to contribute to the common good by cooperating to the practical implementation of universal, interdependent and interrelated Human Rights. Watch the video now. 

Un nouveau site Web pour la plateforme sur le Droit à l'Education

Un nouvel outil pour le plaidoyer en faveur du Droit à l'éducation. En lien avec une trentaine d'organisations non gouvernementales. Les Dominicains contribuent à la mise en place d'un nouveau site Internet destiné à l'échange et à la diffusion d'information sur la défense et la promotion du Droit à l'éducation auprès des Organisations internationales.

Exécutions massives de civils en République Démocratique du Congo

Une enquête de l'ONU sur la situation des droits de l'homme dans le sud du Masisi dans la province du Nord-Kivu, République démocratique du Congo, a révélé qu'au moins 264 civils, dont 83 enfants, ont été arbitrairement exécutés par des groupes armés au cours de plus de 75 attaques de villages entre avril et septembre de cette année

Le "droit de garder sa religion ou d'en changer" devant l'Assemblée générale de l'ONU

“The right of conversion and the right not to be forced to convert or reconvert belong to the internal dimension of a person’s religious or belief-related conviction, which is unconditionally protected under international human rights law,” the Special Rapporteur on freedom of religion or belief, Heiner Bielefeldt told the UN General Assembly while presenting his report.

Nations Uniies : Déclaration sur la Solidarité internationale

Même au cœur de la récession mondiale, le besoin perdure de rechercher le bien commun à travers le développement du concept de "famille des nations". Il demeure tout aussi essentiel de rechercher des façons inovantes de mettre en œuvre la responsabilité des Etats de respecter, de faire respecter et de protéger les droits de l'homme à l'échelle planétaire. Voici de quoi traite le concept de "solidarité internationale".

Plaidoyer des Dominicains en faveur de l'inclusion des principes directeurs contre l'extrême pauvreté dans le droit international

En compagnie de 18 autres organisations de la société civile, les Dominicains encouragent les Etats membres de l'ONU à inclure pleinement les lignes directrices contres l'extrême pauvreté dans le droit international.

PAKISTAN - Appel au gouvernement et à l’ONU « trop d’enfants chrétiens victimes de la violence »

Lahore (Agence Fides) – « Les nouvelles, dont le nombre augmente continuellement relatives à des violences sur des enfants chrétiens sont véritablement navrantes et inquiétantes. Pour les chrétiens, il semble que vivre au Pakistan est toujours plus difficile. Nombreuses sont les fillettes chrétiennes enlevées, violées et converties de force à l’islam voire même tuées comme cela a été le cas d’Amaria Masih, qu’il est convenu de qualifier de « Marie Goretti pakistanaise ». On compte également des enfants enlevés et tués dans le cadre de trafics sordides, comme dans le cas récent de Sunil Masih ou dans celui de Shazia Bashir. Désormais, les enfants sont également accusés de blasphème, comme dans le cas de Rimsha Masih. Et ceux qui frappent les enfants ont atteint une limite intolérable de prévarication et d’inhumanité » : c’est ce que déclare à l’Agence Fides le Père Dominicain James Channan, OP, Directeur du Peace Centre de Lahore, fortement engagé dans le domaine du dialogue interreligieux.

Pages