gaza-woman.jpg

Devant le déchaînement de violence qui ravage la Terre Sainte, l'Ordre dominicain appelle les belligérants à un cessez le feu immédiat.

Les "nécessités de la guerre" ne sauraient en aucun cas justifier les souffrances considérables infligées aux populations civiles. Le niveau des pertes en vies humaines et en blessés civils renvoie les parties en présence à leurs obligations de potection et d'assistance aux non-combattants, en particulier les femmes et les enfants.

Présent sur le terrain, l'Ordre dominicain exhorte les parties en conflit à mettre tout en oeuvre pour aboutir dans les meilleurs délais à la conclusion d'un cessez le feu et, d'ici-là, à prendre toutes les mesures nécessaires pour remédier à une situation humanitaire devenue critique.

La cessation des hostilités et le rétablissement de l'accès des populations civiles aux biens et services de première nécessité constituent aujourd'hui une nécessité vitale.

A moins d'accepter la perspective de reprises périodiques des affrontements et les pertes civiles qui en découlent, les parties en présence n'ont d'autre choix que d'envisager des discussions prenant en compte les causes profondes de leur différent, parmi lesquelles, la question des implantations et de l'occupation militaire.

L'Ordre dominicain lance un appel aux parties en présence et à la communauté internationale afin qu'ils mettent tout en oeuvre pour faire cesser les hostilités et prennent les mesures indispensables pour permettre aux populations civiles de retrouver des conditions de vie supportables, dans les meilleurs délais.

Pour plus d'informations sur la situation humanitaire : ReliefWeb

 

Fichier attachéTaille
PDF icon Gaza strip 08Jan2009.pdf530.13 KB
Meeting: 

News

News
Meeting Year: 
Meeting Name: 
News